le Parti communiste de Grande-Bretagne (CPGB) refuse la division entre travailleurs

Publié le 17 Août 2011

"un éclairage profond qui analyse la nature des racines des derniers évènements en Angleterre; des raisons de classes!"

« Refusons la division entre travailleurs et organisons la riposte à la classe des millionnaires et à son gouvernement »

par le Parti communiste de Grande-Bretagne (CPGB)

Traduction JC pour solidarite-internationale

 

« L'agitation sociale permanente et les révoltes des couches les plus opprimées de la société ont de grandes chances de se poursuivre et de se reproduire tant que le fossé entre 'ceux qui ont' et 'ceux qui n'ont pas' continuera à se creuser » a déclaré Bill Greenshields, président du Parti communiste de Grande-Bretagne (CPGB) la nuit dernière.

 

Réagissant sur les émeutes qui ont frappé les villes Britanniques, M.Greenshields a affirmé :

« Les ravages et toute la violence qui se sont abattus sur les quartiers ouvriers en conséquence des mesures d'austérité du gouvernement Conservateur-démocrate, c'est bien plus que tout ce que nous avons pu voir ces dernières années. »

« Ils ne détruisent pas seulement les emplois et notre gagne-pain, mais aussi les espoirs et les ambitions à plus long-terme de millions de personnes – parmi lesquelles des millions de jeunes gens »

Ce que nous constatons aujourd'hui dans nos villes reflète la colère et la frustration de ces millions de personnes – qui voient les couches les plus riches et les plus puissantes devenir encore plus riches, tandis qu'elles se servent de la crise économique pour s'attaquer aux travailleurs. Les troubles civils en sont la conséquence – mais ils ne résoudront pas le problème.

« Le Parti communiste lance un appel à la classe ouvrière organisée dans les syndicats ou dans les quartiers, à travers la Charte du peuple et d'autres organisations politiques pour s'efforcer de mettre en échec l'offensive conservatrice. Il faudra un mouvement de grève coordonné et de plus en plus général, avec le soutien actif et unitaire des quartiers ».

« Ce qu'il faut, ce n'est pas le déploiement de dizaines de milliers de policiers anti-émeutes, mais de dizaines de milliers d'emplois, de dizaines de milliers de logements abordables. Bien sûr, les organisations fascistes et racistes essaient de profiter de la situation actuelle pour diviser les travailleurs et les quartiers. Ce qu'il faut, c'est tout le contraire – une réponse unitaire énergique à l'offensive de la classe dirigeante ».

Le Parti communiste invite tous les travailleurs à participer à la marche « Cable Street, 75 ans » et à se rassembler le dimanche 2 octobre dans le quartier East End de Londres pour commémorer le 75ème anniversaire de la défaite des chemises noires fascistes de Mosley – qui ont échoué dans leur tentative de diviser les quartiers ouvriers dans les années 1930.

 

En ce jour, a déclaré Greenshields:

« Nous enverrons le message que les travailleurs refusent la division, et qu'ils riposteront à l'offensive de la classe des millionnaires et de leur gouvernement ».

Rédigé par Boussad OUADI

Publié dans #LA LUTTE DES CLASSES CONTINUE

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article